Un voyage en Norvège peut réserver quelques surprises…

Faire un voyage en Norvège a de quoi chambouler une vie…vous allez sans doute dire que j’exagère mais la notion de « voyage » prend tout son sens dans un pays comme celui-ci… Si vous avez la chance de vous y rendre un jour, vous ne cesserez d’être surpris tout au long de votre périple. C’est peut-être ce que l’on recherche aussi en voyageant, la surprise, l’étonnement et surtout le partage… Voici quelques habitudes norvégiennes qui m’ont souvent étonnées et même, pour certaines, ravies…

1.Et soudain, tout change…

Alors que nous sommes seulement à un bon millier de kilomètres de la capitale de l’Europe, tout change! En arrivant en Norvège, même uniquement pour des vacances, vous risquez de vous poser des questions sur le mode de vie Norvégien. Les grandes villes sont très éloignées les unes des autres et pourtant vous voyez une multitude de maisons au beau milieu de la campagne, parfois même au beau milieu d’un lac, à parfois des centaines de kilomètres de la première « grosse »ville. Au départ, je pensais qu’il devait s’agir d’une sorte de Monaco, étalé sur des milliers de kilomètre où les millionnaires reçoivent des aides de l’état et où les gisements pétrolifères, superbement bien placés, avaient tellement bien fonctionné que l’ensemble de la population pouvait se permettre de ne plus travailler pendant 500 ans… Je sentais que la jalousie commençait à montrer le bout de son nez…non mais c’est vrai, ils ont un pays magnifique et en plus ils ne travailleraient pas?!

Mais non! Le norvégien travaille! C’est ce que m’appris un hollandais expatrié dans ce pays depuis quelques dizaines d’années, beaucoup de norvégiens ont par exemple deux boulots, par exemple, ils s’occupent de leur petite ferme et sont aussi électriciens (ou ils font autre chose bien sûr…). Cela ne les dérange pas non plus de faire 1h30 de route pour atteindre leur lieu de travail, tout simplement parce qu’ils n’ont pas de bouchons… . Arf, la jalousie revient on dirait…

20160726_090329.jpg

 

2. Attendez-vous à revenir très pauvre…

« Donnez, donnez moi, le pouvoir d’achat, le pouvoir d’acheter toujours un peu plus… » est une chanson que vous risquez de chanter très souvent lorsque vous irez faire vos courses au supermarché (vous la trouverez dans quelques lignes et je tiens à préciser que ce n’est absolument pas de ma faute si vous l’avez en tête pendant 1 mois (ou à chaque fois que vous allez faire vos courses)). Oubliez le restaurant, ou alors très tôt pour le petit déjeuner ou le déjeuner mais certainement pas en soirée!  Et soyez attentifs aux prix, ne faites pas comme monsieur découverte et moi, il pleuvait beaucoup à Stavanger, on avait froid, faim, il était 4h de l’après-midi, nous n’avions toujours pas mangé et nous voulions éviter le MacDo…Grave erreur! Un petit café nous faisait de l’oeil, il avait l’air sympa et pour 2 (minuscules) paninis et 2 bières (normales) nous avons eu une note de plus ou moins … « suspens »…:400 Nok (l’équivalent d’un peu plus de 40 euros…). Je peux vous dire que les bières, nous les avons loooooooooonguement dégustées…:). Pour vous nourrir, de manière économique, privilégiez les marchés (quand vous en voyez un) ou les supermarchés comme Bunnpris , Rimi ou Rema 1000 réputés pour être légèrement moins chers. En été, le long des routes, il y a également une multitude d’étals qui vous propose, pour 20 Nok en moyenne, une barquette de cerises ou de framboises. En plus d’être délicieux, il s’agit également d’une solution pour limiter les dépenses, surtout si vous voulez vivre de fruits et d’eau fraîche…

3. Un pays qui pourrait être pris en exemple en matière d’écologie…mais?!

Alors ça y est? Vous l’avez en tête? Tant pis! Je décline toute responsabilité. 🙂

Sinon, revenons à nos moutons (et il y en a énormément dans ce pays, il y a même sans doute plus de moutons que d’habitants, c’est dire…). Il faut savoir que le recyclage intensif dans les campings et ailleurs fait loi. D’ailleurs, les bouteilles en plastique et canettes sont consignées, n’oubliez pas de les ramener dans les supermarchés! Il s’agit également du pays où vous risquez de croiser le plus de voiture Tesla, des bornes électriques pour recharger la voiture sont d’ailleurs disponibles un peu partout sur tout le territoire. Faire un road-trip en Norvège avec une voiture électrique est tout à fait possible et personnellement, j’adore cette idée! Ce n’est pas un hasard si le pays peut être pris en exemple, en effet, la Norvège a annoncé en juin dernier que la vente de voitures essence serait interdite d’ici 2025, il s’agit également du premier pays à bannir la déforestation! Au délà de l’exemple, ce pays m’a redonné un peu d’espoir, c’est en partie pour cela que je vous disais au début de l’article que ce pays serait capable de chambouler une vie…Par contre, petit point négatif dans toutes ces bonnes nouvelles; la Norvège chasse encore la baleine! Le pays se défend en disant qu’ils n’exportent pas et qu’ils chassent uniquement pour « leur consommation personnelle »…mais quand même! Ceci dit, je ne me rappelle pas d’avoir vu un steack de baleine sur les étals norvégiens…

20160723_183933

4. La Norvège ou faire un voyage en toute sérénité…

Qui n’a jamais rêver de pouvoir s’évader et lâcher prise complètement sans se soucier qu’un sombre abruti  pourrait venir se faire exploser à 2m de vous  ou qu’un freluquet vienne vous piquer votre portefeuille? En tant que femme, qui n’a jamais rêvé de pouvoir se balader seule, en robe très courte si ça lui chante (même si en Norvège, cela ne risque pas d’arriver très souvent, si vous avez une hésitation entre la robe et le bonnet, prenez le bonnet!), à toute heure du jour et de la nuit partout où elle déciderait d’aller? En Norvège c’est possible, je ne sais pas si c’est l’air ambiant dans nos villes européennes mais je me suis sentie en totale sécurité partout où j’allais, seule ou accompagnée. Je n’ai jamais eu peur, pas une seule fois, je ne me suis jamais méfiée, je me contentais de me laisser porter par l’ambiance norvégienne et d’avoir une totale confiance en autrui. Et franchement…ça fait un bien fou! Ca redonne beaucoup d’espoir de donner sa confiance à tous les inconnus que vous croisez sur votre chemin…vraiment! Une nouvelle fois, ce n’est pas un hasard, le pays est un exemple pour l’égalité homme-femme et il n’est pas rare que certaines expatriées racontent leur soulagement de se sentir enfin dispensées du poids des apparences, que ce soit dans la vie quotidienne ou au travail… Eh oui chez les vikings, une femme ça se respecte! D’autres maux subsistent malheureusement comme le harcèlement au travail mais la Norvège et la Scandinavie en général sont très avancées concernant l’égalité entre les sexes…

Pour aller plus loin:

Le blog de Lorelou Desjardins, expatriée en Scandinavie depuis 2010 🙂

20160803_093747

5.La nature, la nature et encore la nature

Autant le dire tout de suite, vous n’allez pas en Norvège pour faire des city-trips, leurs villes sont mignonnes mais leurs paysages sont juste…éblouissants! Dans votre valise, pensez donc à prendre des baskets, des chaussures de marche, et encore des baskets (vous pouvez quand même prendre une paire de tong, c’est toujours utile). Si vous êtes une fille, oubliez vos talons, vous ne les mettrez pas, une petite paire de ballerine à la limite pour les villes, si vous avez de la place. Revenons à la nature, c’est simple, vous pouvez vous attendre à pousser des petits cris de contentement pendant toute la durée du séjour, si vous êtes plus sensible, une petite larme n’est pas à exclure (c’est que toute cette beauté ça monte à la tête vous savez), le cadre est unique, vous verrez des paysages que vous ne reverrez peut-être plus dans votre vie (ce que je ne vous souhaite pas bien sûr, ce serait dommage…) et tout cela risque de vous laisser des souvenirs impérissables. Une chose est certaine, lorsque vous quitterez le pays, vous aurez envie d’y retourner, soit pour revoir un paysage qui vous aurait marqué par exemple ou tout simplement pour continuer son exploration.

20160726_132811

6. Du sport sous toutes ses formes

Les norvégiens m’ont donné l’impression d’être les champions du sport en Outdoor. L’hiver c’est le ski, l’été c’est le roller-ski…Ah les norvégiens ne s’embêtent pas avec les saisons, ou il y a de la neige, ou il n’y en a pas mais cela ne les empêchera pas de pratiquer leur sport favori. Sinon, pour les non-initiés, le roller-ski c’est, comme son nom l’indique, des skis sur des rollers et ce sport se pratique sur les routes norvégiennes.  En résumé, si vous allez en Norvège, attendez-vous à bouger votre petit corps (oui, le même qui s’est engraissé pendant 1 an derrière un ordinateur :)), le contraire serait vraiment dommage. Au programme, vous pouvez y pratiquer toute sorte d’activités; faire de la rando (l’activité la moins chère, sauf si vous devez payer le parking où vous devez garer votre voiture avant d’attaquer la montagne), du kayak, de l’équitation, marcher sur un glacier, faire du canyoning, du vélo, du parapente,… au final, c’est vraiment le pied! Peut-être que le portefeuille fera un peu pâle figure car pour la plupart des activités accompagnées, vous devez compter entre 600Nok (+/-64 euros) et 1000Nok (+/-108 euros)(voir plus dans certains cas). Mais personnellement, je trouve que cela vaut le coup d’économiser un peu…

20160727_125141

7. Mais surtout : de la liberté!

Peut-être est-ce l’effet road-trip, peut-être est-ce l’effet vacance ou peut-être est-ce tout simplement l’effet Norvège. La grandeur de certains paysages doit sans doute y être pour quelque chose mais il faut savoir qu’il existe également le « Allemannsretten », c’est-à-dire; le droit pour tous de profiter, sous certaines conditions, de la nature et de ses fruits, les limites de ce droit tombent sous le sens, il ne faut pas saccager la nature ou importuner les propriétaires. Vous pouvez donc camper où vous le désirez ( à quand même 150m d’une habitation) sauf contre-indication. Pour cette raison et toutes les autres, je me suis sentie incroyablement libre durant ce voyage, je pense donc que c’est bel et bien l’effet Norvège…

20160802_174750

PS: Alors oui, parfois il pleut…

Mais en toute sincérité cela ne dure jamais très longtemps! Du moins en été, pour le reste de l’année, libre à vous de vous renseigner…:)

A bientôt,

Caroline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Un voyage en Norvège peut réserver quelques surprises…

  1. travelingaddress dit :

    C’est vrai qu’en Norvège, tout est très cher. J’ai été à Oslo et j’ai trouvé la ville petite pour une capitale et plutôt calme. Par contre dépaysement assuré pour les activites: concert de trompette de glace, dégustation du fameux saumon… Petit soucis: début octobre, nous avions déjà les températures d’hiver profond 😉 https://travelingaddress.wordpress.com/2016/02/14/oslo-etudiante/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s