Un tour du côté du GR20

Il y a des circuits incontournables, précédés par leur réputation, qui font rêver plus d’un randonneur. Le GR20 en fait bien évidemment partie, il peut s’agir d’un challenge pour certains ou d’un cap obligatoire pour d’autres, dans tous les cas, le plaisir de faire cette randonnée mythique entouré d’un paysage sublime se suffit à lui-même. Pour cet article, j’ai posé à Simon (alias monsieur Découverte), randonneur depuis l’âge de 3 ans (rien que ça :)), quelques questions, qui, j’espère, couvriront en partie les questions que vous vous posez avant d’entreprendre cette aventure…

10616257_10203757743276708_7015186299360923049_n

Pour commencer, un petit aperçu du  GR20…

Le GR20 est un des plus beau trek d’Europe, il s’agit également d’un des plus difficile. Son itinéraire traverse la Corse sur plus ou moins 200km. De nos jours, vous pouvez faire le GR20 de multiple manière, il peut se faire sans portage, c’est-à-dire avec des sacs plus légers, le reste étant porté par des mules par exemple, vous pouvez le faire accompagné d’un guide ou encore le faire par vous-même, dans ce cas, la prudence reste de mise, n’oubliez pas qu’il s’agit de Moyenne-Montagne avec des conditions climatiques pouvant se rapprocher de celles que nous pouvons retrouver en Haute-Montagne et que, en ce sens,  une première expérience en montagne est un plus. Il ne faut pas surestimer vos capacités, chaque année, des randonneurs abandonnent au bout de quelques jours car ils n’étaient pas prêts…. Le GR20, c’est aussi  quelques passages techniques, précédés, souvent, par leur réputation comme « Le cirque de la solitude » ou encore « le passage de la brèche de Capitello » qui offrent des paysages magnifiques (comme le reste du GR20 d’ailleurs) et qui impliquent également un certain goût de l’effort.  Après cette petite introduction, passons aux choses sérieuses avec l’interview de Simon.

10603346_10203757739796621_1898887261516074524_n

Le GR20, on le commence par le nord ou par le sud ?

On peut commencer par n’importe quel côté, la plupart des gens le font du nord au sud. En fait, la partie sud est un peu plus facile que la partie nord, après ça dépend si les personnes désirent commencer par la partie la plus difficile. Il parait que le nord est plus beau que le sud, personnellement, j’ai trouvé les deux parties très belles. Quand nous avons fait le GR20, nous avons commencé par le sud, il s’agissait plus d’une raison financière car nous avions trouvé des billets d’avion à très bon prix pour rejoindre Figari .C’est d’ailleurs très facile de rejoindre le GR20 de Figari, il faut aller jusque Porto Vecchio en bus et de Porto Vecchio prendre un autre bus jusque Conca.

10570269_10203757733556465_7774222420709577363_n

Quel poids pour le sac à dos ? 

Je dirais pas plus de 15 kg pour un homme et 12 kg pour une femme, le poids du sac à dos est un des facteurs qui peut faire que les gens abandonnent. Un kilo de trop sera toujours de trop et quand vous serez dans une montée assez ardue, vous le regretterez certainement. Il faut peser votre sac avec l’eau et la nourriture. Forcément le poids du sac peut varier en fonction des jours de ravitaillement ou même en fonction de la période de la journée. Ensuite, concernant ce qu’il faut mettre dans le sac à dos, je citerais deux choses auxquelles peu de gens pensent et qui sont pourtant très utiles; une pince à linge et un fil pour pouvoir faire sécher vos vêtements.

 

10409047_10203757743116704_2318979633878194595_n

Quel niveau pour faire le GR20, un débutant peut-il la faire ?

Disons qu’un débutant sportif pourrait le faire mais il est indispensable d’avoir une bonne condition physique. Normalement, si vous ne doublez pas les étapes, le GR20 se fait en 15 ou 16 jours et forcément, faire du sport pendant 15 jours, ça peut être long. Pour des gens qui sont sédentaires toute l’année cela pourrait s’avérer plus compliqué. Cependant, il y a aussi la possibilité de faire la moitié du GR20, dans ce cas, vous avez plusieurs possibilités, vous pouvez faire le GR20 de Conca vers Vizzanova ou de Vizzanova vers Calenzana…

10639581_10203757749356860_4292471967030980081_n

Quel type d’entrainement pour le GR20? 

Pratiquer la course à pied peut être une bonne idée car ça fait travailler les mêmes muscles que la marche. Si on est complètement débutant en matière de randonnée, il est sans doute préférable de commencer par une autre randonnée réputée plus facile. Il ne faut pas sous-estimer le GR20, certes, il fait beau, on voir la mer, c’est une bonne ambiance mais l’effort physique est important et pourrait être accu avec la chaleur. Forcément, partir tôt le matin est une très bonne chose.

1928392_10203757734996501_7297585148028062228_n

Combien de temps prévoir ?

Nous avons mis 11 jours pour le faire car il y a moyen de doubler, voir tripler, pratiquement toutes les étapes. Si vous voulez prendre votre temps, vous pouvez prévoir entre 15 et 16 jours. N’hésitez pas à rajouter quelques jours si vous désirez profiter un peu du reste de la Corse avant de partir.

10552601_10203757740516639_2362369468130168838_n

Refuge ou tente?

Je pense que la tente est une bonne solution, pour ceux qui ont la condition physique et/ou pas beaucoup de moyen financier. Nous avons toujours opté pour la tente et je ne regrette pas notre choix, il y a une certaine solidarité entre campeurs qui se crée, c’est vraiment très sympa. De plus, avec cette option, vous ne devez pas réserver à l’avance le refuge et il y a toujours de la place pour vous installer. Je dirais que l’inconvénient avec le refuge est que vous devez réserver votre lit parfois très longtemps à l’avance, c’est sûr, ça laisse moins de place à la spontanéité. Il faut aussi retenir qu’en période d’affluence, un bon emplacement pour la tente peut devenir plus compliqué à trouver.

1902880_10203757739636617_5729025988363634221_n

Faut-il se méfier des cochons sauvages?

Il faut toujours s’en méfier car on ne peut pas faire le GR20 sans entendre parler d’un cas de vol par un cochon sauvage (bande de petits délinquants). Tous les jours, des randonneurs moins méfiants se font voler et/ou détruire leurs affaires, tout cela pendant la nuit. J’ai une anecdote à ce propos, par le passé, mon père avait déjà fait le GR20 et un jour il était parti manger au refuge, il avait planté sa tente un peu à l’écart de celui-ci et quand il est revenu, il y avait deux gros trous dans la tente. Le cochon était rentré par un coté pour sortir de l’autre et avait mangé la nourriture liophylisée et le dentifrice. C’était au début de son séjour en plus, ça aurait pu compromettre  la suite de ses aventures mais il a décidé de continuer, malgré la tente trouée…heureusement, il n’a pas plu!

1452103_10203757748836847_928818558549396515_n

Quel est le meilleur moment pour faire le GR20?

Nous l’avons fait en août, c’était sympa mais parfois beaucoup de monde. Je dirais juin, je pense qu’il y a moins de monde, il y a encore des fleurs et les journées sont plus longues. Sans doute moins de chaleur aussi…

10603492_10203757737916574_83593217224361267_n

Et concernant le ravitaillement, il y a moyen de se ravitailler dans les refuges?

Le ravitaillement est très facile! Avant, il fallait descendre dans la vallée pour trouver de quoi manger, maintenant, tous les refuges ont une épicerie, c’est cher mais on peut s’acheter à manger. Si vous désirez du pain pour le lendemain, il est préférable de le commander dès que vous arrivez au refuge car parfois ils n’en ont pas en quantité suffisante. Concernant les repas au refuge, nous ne l’avons pris qu’une seule fois, c’est cher pour ce que c’est mais l’ambiance à table est vraiment très bonne et ça permet de faire connaissance avec les autres randonneurs.

1902772_10203757752036927_414659952807188852_n

Niveau climat, une petite particularité?

Le vent! On oublie souvent ce paramètre et pourtant, il est bien présent en Corse et parfois certains gardiens de refuge vous déconseille fortement de prendre la route si le vent souffle trop fort. C’est également un facteur qui peut durer plusieurs jours, en effet, on nous avait raconté qu’ en Corse, le vent souffle par multiple de trois, c’est-à dire trois, six ou neufs jours.

Quel budget prévoir? 

Je dirais 20 euros par jour, avec ce prix vous avez de quoi acheter du pain, vous ravitailler et payer le camping. Si je me souviens bien, il s’agit de 6 euros par personne. Si vous décidez de dormir en refuge, il faut prévoir plus, il s’agit de plus ou moins 18 euros par personne. Bien sûr, le budget dépend du temps que vous allez consacrer à l’aventure, les moyens de transport utilisés, si vous décidez de le faire en parfaite autonomie ou avec les refuges,… sans oublier qu’il faut aussi acheter du matériel (si vous ne le possédez pas encore).

10423828_10203757733156455_1170607177238894835_n

Quelques liens utiles:

le-gr20

le-gr20.com

Forum GR20 du routard

Le blog de Dedbond

N’hésitez pas à nous poser des questions, ce sera un plaisir d’y répondre!

A bientôt,

Caroline & Simon

Publicités

6 réflexions sur “Un tour du côté du GR20

  1. Lair_co dit :

    Toujours bon d’avoir des informations sur cette rando qui fait tant rêver, mais comme une large majorité de cas, la beauté ça se mérite et ça se prépare un minimum 😀 Mais c’est certain que malgré le vertige, il est sur la liste des randos à faire (probablement pas dans son entierté, mais au moins une semaine) et je pense qu’il décrochera une place dans le top des plus beaux voyages 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s